Appel à communication : « L’Image consommée : excès, limites et transformations » (jusqu’au 26 mai 2017)

Dates et lieu du colloque : 16-17 novembre 2017, Montréal, Université de Montréal

Dans l’introduction de son essai Le destin des images (2003), Jacques Rancière analyse les significations et transformations contemporaines des images, en se demandant s’il « n’y a pas, sous le même nom d’image, plusieurs fonctions dont l’ajustement problématique constitue le travail de l’art ? ». Face à l’hétérogénéité et la prolifération des formes visuelles qui ne peuvent être quantifiées ou étudiées dans leur totalité, la question du « comment » s’impose. De quelle(s) manières nous approprions-nous les images que nous regardons ? Quels types de rapports ou de réponses artistiques sont générés? Dans le sillage de cette réflexion, la cinquième édition du colloque Arts et médias de l’Université de Montréal invite ses participants à se questionner sur les liens qui se nouent entre les images de l’art et les pratiques de consommation qui les caractérisent, dans les domaines de l’histoire de l’art, des études cinématographiques et du jeu vidéo.

Continuer la lecture de Appel à communication : « L’Image consommée : excès, limites et transformations » (jusqu’au 26 mai 2017)

Appel à communication: « Ces matières sans rivales », la céramique architecturale et la Manufacture de Sèvres (jusqu’au 16 mai 2017)

Journée d’études organisée par la Cité de la céramique et le LABEX CAP (Création, Arts, Patrimoine), Paris, INHA, 13 octobre 2017
Si la céramique architecturale, comprise comme matériau ou élément de décors, occupe une grande place dans le paysage urbain européen, elle reste encore mal connue et la Manufacture de Sèvres apparaît de surcroît comme la grande absente des publications sur ce sujet.
Lieu d’exception tant par sa production que par ses expérimentations techniques, Sèvres, tantôt pionnière, tantôt suiveuse, apparaît néanmoins importante pour retracer l’histoire de ce matériau en architecture. En effet, ce type de production est présent dès la fin du XVIIIe siècle et la Manufacture est même célébrée par la presse et le grand public pour ses créations monumentales au XXe siècle.
Cette journée débutera avec les premières cheminées décorées par la Manufacture dès 1792 et s’étendra jusqu’à nos jours avec le projet de Barthélémy Toguo pour la station Château Rouge de la ligne 4 du métro parisien. L’étude de ses productions permettra ainsi d’offrir un nouvel éclairage sur des lieux et édifices célèbres, du château de Fontainebleau au Louvre Abu-Dhabi, en passant par les pavillons des Expositions universelles et le paquebot Normandie.
Organisée par la Cité de la céramique dans le cadre du programme Immersion du LABEX CAP, cette journée d’étude sera l’occasion de rassembler des artistes, conservateurs, doctorants et universitaires autour des recherches en cours initiées par cette collaboration.
Elle contribuera à décloisonner les approches en liant création et patrimoine, problématiques au cœur de ces deux institutions.
La réflexion pourra s’organiser autour des thématiques suivantes :
  • L’évolution de la conception et de l’utilisation de ces matériaux en architecture au XIXe et XXe siècles.
  • Les projets, réalisés ou non, de céramique architecturale de la Manufacture de Sèvres
  • Les collaborations artistiques entre un artiste ou un architecte et la Manufacture
  • Les approches comparatives entre Sèvres et d’autres manufactures ou faïenceries

    Date limite d’envoi des propositions de communications : le mardi 16 mai 2017.Les propositions de communication (entre 2000 et 3000 signes maximum espaces compris), accompagnées d’une bio-bibliographie sont à envoyer aux adresses suivantes: laurence.tillard@sevresciteceramique.fr et emeline.houssard@sevresciteceramique.fr. Une prise en charge des frais de transports pourra être assurée.

Séminaire : « Cabinets de curiosités du XXIème siècle » (15 mars 2017, Conservatoire national des arts et métiers, Paris)

Troisième atelier – Cabinets de curiosités du XXIème siècle

Passé et avenir des cabinets de curiosités

Organisé par le Musée des arts et métiers (Cnam) et l’HICSA (Université Paris 1- Panthéon-Sorbonne) dans le cadre du Labex CAP.

Mercredi 15 mars 2017 au Musée des arts et métiers, Cnam-Paris

Thème : « Les interventions d’artistes contemporains dans la tradition des cabinets de curiosités

14h00 : Yves Winkin (CNAM) et Dominique Poulot (INHA),  Introduction à l’atelier, contexte, séances à venir.

14h30 : Claude D’Anthenaise, conservateur général du Patrimoine, directeur du Musée de la Chasse et de la Nature, « Au rendez-vous des chasseurs de licorne, le musée de la Chasse et de la Nature »

15h15 : Nadine Gomez-Passamar, conservatrice en chef, Musée Gassendi, «Nouvelles curiosités».

Pause

16h15 : Julie Bawin, professeure à l’université de Liège, « Cabinets de curiosités d’artistes : de l’œuvre au musée ».

17h00 : Discussion

Salle des conférences – 292, St Martin, 75003 Paris, de 14h à 17h30

(sur inscription à Véronique Rothenbühler – veronique.rothenbuhler@univ-nantes.fr)

Comité d’organisation :

Yves Winkin est professeur au Cnam, directeur du Musée des arts et métiers, directeur de la Culture scientifique et technique ; Dominique Poulot est professeur à l’Université Paris1.

En collaboration avec Catherine Cuenca, Conservatrice générale du Patrimoine, Musée des arts et métiers, et Maddalena Napolitani, doctorante à l’Ecole normale supérieure.

(source : http://blog.apahau.org/seminaire-cabinets-de-curiosites-du-xxieme-siecle-cnamlabex-cap-15-mars-2017/?utm_source=dlvr.it&utm_medium=facebook)