Captation sonore de la journée d’études « Transformations photographiques. Expérimentations du médium dans les arts visuels du XIXe au XXIe siècle »

L’association 19-20 est heureuse de mettre en ligne la captation sonore des interventions de la journée d’études qu’elle a organisée le jeudi 17 mai 2018 à l’INHA sur le thème : « Transformations photographiques. Expérimentations du médium dans les arts visuels du XIXe au XXIe siècle »

Introduction de la journée d’études par Guillaume Le Gall, Maître de conférences en histoire de l’art contemporain à Sorbonne Université 

  1. DÉFORMATION ET DISSIMULATION

Expérimentations optiques dans la première moitié du XXe siècle. Stéphanie Barbier, Doctorante à l’université Paris 1 Panthéon Sorbonne 

La peinture sur photographie des années 1960-1970 : « une projection compensatoire » ? Jean-Rémi Touzet, Doctorant à l’université Paris Nanterre

L’altération du médium comme procédé critique dans Embedded (2011) de David Birkin. Julie Martin, Doctorante à l’université Toulouse Jean Jaurès

      2. DÉMONTAGE ET ASSEMBLAGE

Combination-printing : les « patchworks » d’Henry Peach Robinson (1831-1901). Hélène Orain, Doctorante à l’université Paris 1 Panthéon Sorbonne

Expérimentations entre 2D et 3D : la modélisation au cœur des pratiques photographiques contemporaines. Marie Auger, Doctorante à l’université Paris 1 Panthéon Sorbonne

      3. ARCHITECTURE ET MATÉRIALITÉ

Objets et matières photographiques au XXIe siècle. Marine Allibert, Doctorante à l’université de Lille

L’enjeu de la réalité et le jeu de l’illusion dans la photographie d’architecture. Alessia Nizovtseva, Doctorante à l’université Toulouse Jean Jaurès

      4. EXPÉRIENCE DANS L’ESPACE

Le simulacre photographique chez Michelangelo Pistoletto, les usages et la spatialisation de l’épreuve. Ségolène Liautaud, Doctorante à Sorbonne Université

Oscar Muñoz : un usage paraphotographique. Raphaël Yung Mariano, Doctorant à l’université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis

Conclusion de la journée d’études par Karolina Lewandowska, Conservatrice au Cabinet de la Photographie, MNAM

Captation sonore de la journée d’études « Intervenir. Art et architecture dans l’espace public européen du XIXe au XXIe siècle »

L’association 19-20 est heureuse de mettre en ligne la captation sonore des interventions de la journée d’études qu’elle a organisée le jeudi 18 mai 2017 en salle Demargne à l’INHA sur le thème : « Intervenir. Art et architecture dans l’espace public européen du XIXe au XXIe siècle ».

Vous pouvez écouter les interventions ci-dessous :

Introduction de la journée d’études par Philippe Bettinelli, conservateur du patrimoine, responsable de la collection art public au Centre national des arts plastiques

#1 > Décors urbains, couleur et attractivité

La révolution de la couleur : la réinvention de l’espace public en France au XIXe siècle, Alessandra Ronetti, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne – École normale supérieure de Pise

Des façades bavardes. La Manufacture de Sèvres s’invite à Paris (1900-1938), Emeline Houssard, Université Paris-Sorbonne

#2 > Réinventions spatiales, monumentalité et effacement

L’esthétisation de la ville assiégée ? L’architecture étrange de Lebbeus Woods, Brent Patterson, EHESS

Nous nous excusons pour le problème technique qui ne nous a pas permis d’enregistrer la totalité de l’intervention de Brent Patterson.

De l’in situ au décor spatialisé – Buren, Varini, Veilhan – un dialogue entre art et architecture dans l’espace public muséal, Marjolaine Beuzard, Université Paris-Sorbonne

#3 > Usages collectifs, visées sociale et politique

Intervenir dans la Révolution : architecture et transformation de la vie en URSS dans les années 1920, Claire Thouvenot, Université Paris-Ouest Nanterre la Défense

Nice, le tramway nommé désir, Michele Ginoulhiac Baudeigne, Université Toulouse Jean Jaurès 2

Entre mise en scène contemporaine et invention d’une « néo-médiévalisation » urbaine de l’espace public : l’exemple du centre historique de Barcelone, Justine François, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Conclusion de la journée par Jean-Baptiste Minnaert, Professeur d’histoire de l’art contemporain à l’université Paris-Sorbonne