Soutenance de thèse : « Aldo Crommelynck (1931-2008). Un imprimeur de gravures entre Paris et New York » par Emmanuelle Aynard (18 mars 2017, INHA, Paris)

Mme Emmanuelle Aynard soutiendra sa thèse de doctorat : Aldo Crommelynck (1931-2008). Un imprimeur de gravures entre Paris et New York.

le samedi 18 mars 2017

à 9h30

à l’INHA, salle Jullian, Galerie Colbert, 1er étage – 2, rue Vivienne – Paris 2e

Jury
M. Emmanuel Pernoud, Professeur à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Directeur de thèse
Mme Céline Chicha-Castex, Conservateur au département des Estampes et de la Photographie de la Bibliothèque nationale de France
M. Fabrice Flahutez, Maître de conférences habilité à diriger des recherches à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense
Mme Marianne Grivel, Professeur à l’Université Paris-Sorbonne
M. Pierre Wat, Professeur à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Résumé
Aldo Crommelynck (1931-2008)  a animé l’atelier Crommelynck à Paris de 1956 à 1986, en compagnie de son frère Piero, puis a travaillé seul entre Paris et New York en partenariat avec Pace Editions, jusqu’en 1998. Sa collaboration avec les peintres modernes,  dont Picasso à Mougins, a inauguré une carrière internationale auprès d’une quarantaine d’artistes contemporains. Sa maîtrise de l’eau-forte s’est intégrée au milieu artistique international, entre Paris,  Londres et New York, dans un contexte profitable au marché de l’art. Son nom est associé à un mouvement de retour à la taille-douce qui coïncide avec le goût des artistes issus du Pop pour le travail de la main et pour la figuration du quotidien. D’autres, issus du minimalisme et du néo-expressionnisme, verront en lui le dépositaire d’un certain métier de la gravure identifié à Paris. Cette thèse entend déterminer ce que fut le « style Crommelynck », dans toutes ses dimensions.

(source : http://ed-histart.univ-paris1.fr/page.php?r=55&id=420&lang=fr)

Journée d’études : « L’internationale de la photographie sociale. Les réseaux transnationaux dans le Paris des années 1930 » (3 mars 2017, INHA, Paris)

L’arrivée d’une jeune génération de photographes venue de toute l’Europe a inscrit le Paris des années 1930 dans des réseaux internationaux de la photographie sociale. Aussi furent éditées, vues et discutées les productions visuelles de nombreux pays. Les photographes furent associés aux organisations culturelles de la gauche internationaliste et anticolonialiste, contribuant à faire de Paris tout à la fois une caisse de résonance des transformations du monde, et un haut-lieu de débats sur les rapports entre les images et la politique.

Cette journée d’étude s’inscrit dans la suite de celle du 25 mars 2016 sur la « photographie comme arme de classe » et s’intéressera tout particulièrement aux circulations transnationales et aux transferts culturels dans la gauche des années 1930.

Continuer la lecture de Journée d’études : « L’internationale de la photographie sociale. Les réseaux transnationaux dans le Paris des années 1930 » (3 mars 2017, INHA, Paris)

Journée d’études : « Autour de La Vie parisienne » (29 novembre 2016, INHA, Paris)

 

jde_vie%20parisienne_page_1_150dpi

 

29 novembre 2016, 9h30-18h00.

Institut National d’Histoire de l’Art.

Entrée libre dans la limite des places disponibles.

À l’occasion de la numérisation, en partenariat avec la bibliothèque de l’Institut de France, de la revue La Vie parisienne, et de la mise en ligne dans AGORHA à partir du 28 novembre, des années correspondant au Second Empire, une journée d’études est consacrée à cette revue hebdomadaire illustrée, fondée en 1863 par l’illustrateur et graveur Émile Planat, plus connu sous le pseudonyme de Marcelin. Son sous-titre – Mœurs élégantes. Choses du jour. Voyages. Théâtre. Musique. Modes – donne une idée exacte de son contenu.

Continuer la lecture de Journée d’études : « Autour de La Vie parisienne » (29 novembre 2016, INHA, Paris)

Soirée de fin d’année 19-20 (18 juin 2016, Grand Train, Paris)

13413522_911099572333451_3263803419852601087_n

L’association doctorale 19-20 est heureuse de vous convier à son dernier événement de l’année universitaire : une soirée au Grand Train le samedi 18 juin 2016 à partir de 19h.

L’adresse : 26 ter rue Ordener, 75018 Paris.

Venez avec vos amis/es doctorants/es ou toutes personnes intéressées par les activités de 19-20.

Nous espérons vous retrouver toujours plus nombreux et nombreuses,

Amanda, Camille, Émeline, Juhayna, Marion, Piyush, Sarah, et Ségolène