Appel à communication : « L’interaction dans et avec la musique, Son, geste, dispositifs dans les musiques électroniques et électroacoustiques contemporaines » (jusqu’au 15 avril 2017)

Résumé

Au cours du XXe siècle, la musique occidentale, dans ses expressions savantes et populaires, a considérablement évolué et s’est développée sous de multiples formes. Aujourd’hui, les frontières entre arts visuels, musique, danse, théâtre, cinéma sont de plus en plus perméables et tendent à s’effacer. Les artistes créent des œuvres pluridisciplinaires où sons, corps, voix, images fixes ou en mouvement participent à un même projet. Irradiant et alimentant la plupart des formes d’art, de l’improvisation à la composition, du divertissement aux formes savantes, des arts de la scène au cinéma ou au jeu vidéo, l’art des sons constitue à la fois une activité indépendante et un nœud où naissent une multitude d’interactions. C’est ce nœud aussi bien pratique que conceptuel que le présent colloque entend interroger.

11-12 Octobre 2017 – Université Rennes 2
Continuer la lecture de Appel à communication : « L’interaction dans et avec la musique, Son, geste, dispositifs dans les musiques électroniques et électroacoustiques contemporaines » (jusqu’au 15 avril 2017)

Séminaire : « Altérité(s) en littérature au XIXe siècle : formes et représentations » (de décembre 2016 à avril 2017, Centre Censier de l’Université Sorbonne Nouvelle-Paris III, Paris)

illustrationseminairecrp19-2

« Altérité(s) en littérature au XIXe siècle : formes et représentations »

On a l’habitude d’employer le terme d’altérité dès qu’il s’agit d’aborder les rapports entre la littérature et le voyage. Mais, bien que le XIXe siècle ait ses ailleurs choisis, en Europe, en Amérique ou en Orient, il ne sera pas question de destination au long cours hors des frontières géographiques dans le séminaire des jeunes chercheurs de l’année universitaire 2016-2017.

Nous proposons plutôt, à partir des travaux de recherche des doctorants du CRP19, d’aborder la complexité de la littérature du XIXe siècle, dans ses formes et dans ses représentations, par d’autres détours et retours qui lui permettent également de se penser : d’où ce pluriel possible d’altérité(s) qui désigne le dialogue de la littérature avec d’autres disciplines, d’autres langages, d’autres normes, jusque dans ses propositions de renouvellement par rapport à une tradition.

Comme les sujets proposés par les doctorants relèvent, pour cette année, d’un corpus situé dans la seconde moitié du XIXe siècle, cette question nous incite en effet à envisager la littérature dans la perspective de la modernité, entendue au moins autant au sens d’une période historique, qu’au sens d’une attitude, qui se définirait comme une « lutte contre des attitudes de ‘contre-modernité’ », comme l’écrit Michel Foucault, au sujet de Baudelaire dans son article « Qu’est-ce que les Lumières ? » (Dits et écrits, Tome IV).

Continuer la lecture de Séminaire : « Altérité(s) en littérature au XIXe siècle : formes et représentations » (de décembre 2016 à avril 2017, Centre Censier de l’Université Sorbonne Nouvelle-Paris III, Paris)

Conférence : « ’This is the End’ : Music for End Titles and the Patriotic Rituals of the American War Film » (21 novembre 2016, Université Paris 8, Saint-Denis)

apocalypse_now_2

Lundi 21 novembre 2016 – 18h30-20h30 dans l’Amphi Y de l’Université Paris 8n 2, rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis

Cette conférence s’appuiera sur des films de guerre hollywoodiens entre Apocalypse Now (1979) et American Sniper (2014) pour analyser la façon dont interagissent la forme filmique, étendue au générique de fin, la partition musicale et l’identité américaine (le patriotisme et la figure du soldat ou vétéran).

Ces films sont un produit hollywoodien très particulier : destinées à un public national plutôt qu’international, ils ont construit une forme rituelle du patriotisme. Cette conférence concerne à la fois l’histoire du cinéma, la musique de film, la question du nationalisme et militarisme américain et les études américaines.

Todd Decker est l’auteur de trois livres majeurs sur la musique populaire commerciale aux États-Unis des années 20 à nos jours : Music Makes Me : Fred Astaire and Jazz (University of California Press, 2011), Show Boat : Performing Race in an American Musical (Oxford University Press, 2013), et Who Should Sing “Ol’ Man River” ? : The Lives of an American Song (Oxford University Press, 2015).

En tant que professeur, il a donné de nombreuses conférences aux Etats-Unis ainsi qu’à l’international, comme par exemple à la Library of Congress, au Victoria and Albert Museum, University of Texas at Austin, le College of William and Mary, et Northwestern University. Les articles de Decker, chapitres d’ouvrage et posts de blogs traitent de nombreux thèmes :les questions de race à Hollywood et dans les comédies musicales de Broadway, les recherches archivistiques sur les comédies musicales de Broadway, l’enfermement des personnages gays dans les films des années 90, l’utilisation de la musique populaire par Martin Scorsese dans le film Casino, etc.

Todd Decker est titulaire d’un PhD en musicologie historique de l’Université du Michigan et a été sélectionné pour l’obtention de la bourse Alvin H. Johnson AMS 50 par l’American Musicological Society en 2006-2007. Il a rejoint l’Université de Washington en 2007 (après un poste de professeur invité d’un an à l’université UCLA), où il enseigne la musique populaire américaine du 20e siècle, la musique dans le cinéma ainsi que la musique européenne du 18e siècle.

(source : http://www.labex-arts-h2h.fr/todd-decker-1044.html)