À propos

Créée en octobre 2015, 19-20 est l’association des doctorantes et des doctorants en études des arts du XIXe au XXIe siècle.

Son objectif est de valoriser le travail de recherche des étudiantes et des étudiants en doctorat dont la thèse porte sur l’art des XIXe, XXe et XXIe siècle.

Les principales activités de l’association sont la mise en œuvre de journées d’études doctorales, la coordination de visites de collections ou d’expositions, l’organisation de moments de rencontres à l’occasion d’un verre un jeudi tous les deux mois et d’événements Hors les murs.

Le bureau de l’association se compose actuellement de onze doctorant·e·s :

– Wadha Al-Aqeedi, doctorante à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Sujet de thèse : « Embodying Arabicity : L’histoire de la performance et ses pratiques contemporaines dans le monde arabe depuis les années 1980 ».

– Athina Alvarez, doctorante à l’Université Paris-Sorbonne. Sujet de thèse : « Pierre Boucher : photoconstructeur. Expérimentations photographiques (1930-1980) ».

– Anna Battiston, doctorante à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Sujet de thèse : « Art et politique : les mouvements artistiques italiens et le contexte politico-esthétique international entre le 1950 et le 1969 ».

– Juliette Bessette, doctorante à l’Université Paris-Sorbonne. Sujet de thèse : « Pop culture, technologie, écologie : John McHale (1922-1978) face aux enjeux du siècle à venir ».

– Juliette Degennes, doctorante à l’Université Paris-Nanterre. Sujet de thèse : « Paris-Los Angeles : transferts culturels et artistiques, 1960-1980».

– Christina Heflin, doctorante au Royal Holloway University of London. Sujet de thèse : « Underwater Surrealism: Science in the Service of Subversion ».

– Emeline Houssard, doctorante à l’Université Paris-Sorbonne. Sujet de thèse : « Le destin des marchés couverts européens – obsolescence d’un type d’architecture et renaissance d’un espace public (de 1883 à nos jours) ».

Samy Lagrange, doctorant à l’Université Sorbonne Paris Nord. Sujet de thèse : « Le corps des insurgés et la représentation des masculinités en périodes insurrectionnelles : les révolutions françaises du XIXe siècle ».

– Mylène Palluel, doctorante à l’EHESS et à la Freie Universität de Berlin. Sujet de thèse : « L’irruption de l’idée de longue histoire dans l’art et les sciences humaines des années 1960. De l’art minimaliste au Land art, un cas américain ».

– Marion Sergent, doctorante à l’Université Paris-Sorbonne. Sujet de thèse : « Théories et pratiques d’une union des arts : les artistes musicalistes ».

– Beah Shin, doctorante à l’Université Paris 8 Vincennes – Saint-Denis. Sujet de thèse : « La peinture recto-verso ; une fenêtre ouverte sur la picturalité contemporaine ».

Pour toute information complémentaire, vous pouvez nous écrire à l’adresse suivante : association1920@gmail.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.