Séminaire : « Altérité(s) en littérature au XIXe siècle : formes et représentations » (de décembre 2016 à avril 2017, Centre Censier de l’Université Sorbonne Nouvelle-Paris III, Paris)

illustrationseminairecrp19-2

« Altérité(s) en littérature au XIXe siècle : formes et représentations »

On a l’habitude d’employer le terme d’altérité dès qu’il s’agit d’aborder les rapports entre la littérature et le voyage. Mais, bien que le XIXe siècle ait ses ailleurs choisis, en Europe, en Amérique ou en Orient, il ne sera pas question de destination au long cours hors des frontières géographiques dans le séminaire des jeunes chercheurs de l’année universitaire 2016-2017.

Nous proposons plutôt, à partir des travaux de recherche des doctorants du CRP19, d’aborder la complexité de la littérature du XIXe siècle, dans ses formes et dans ses représentations, par d’autres détours et retours qui lui permettent également de se penser : d’où ce pluriel possible d’altérité(s) qui désigne le dialogue de la littérature avec d’autres disciplines, d’autres langages, d’autres normes, jusque dans ses propositions de renouvellement par rapport à une tradition.

Comme les sujets proposés par les doctorants relèvent, pour cette année, d’un corpus situé dans la seconde moitié du XIXe siècle, cette question nous incite en effet à envisager la littérature dans la perspective de la modernité, entendue au moins autant au sens d’une période historique, qu’au sens d’une attitude, qui se définirait comme une « lutte contre des attitudes de ‘contre-modernité’ », comme l’écrit Michel Foucault, au sujet de Baudelaire dans son article « Qu’est-ce que les Lumières ? » (Dits et écrits, Tome IV).

Programme
En présence de Mme Éléonore Reverzy, M. Henri Scepi et M. Paolo Tortonese


8 décembre 2016 (17h30-19h30)
Séance inaugurale

Sylvie Thorel (professeur émérite à Lille 3)
1857

Marie Frisson
Par où commencer ? Méthodologie du doctorat en littérature

15 décembre 2016 (17h30-19h30)
Hallucinations au XIXe siècle : approches théoriques

Angelo Careri
L’hallucination artistique : l’hypothèse de l’ekphrasis.

Sihem Gounni
Désarticulation des sciences et de la vérité : le cas des hallucinations chez Villiers.

Table ronde
avec la participation de Éléonore Reverzy (Paris 3), Henri Scepi (Paris 3), Sylvie Thorel (Lille 3), Paolo Tortonese (Paris 3) et Pierre Wat (Paris 1).

24 janvier 2017 (17h-19h)
Langue poétique et musique après 1850

Marie Frisson
Florelle Isal
Younseon Jeong

Table ronde : Cécile Leblanc, Éléonore Reverzy, Henri Scepi, Paolo Tortonese

16 mars 2017 (17h-19h)
Figures et représentations de l’homosexualité dans la seconde moitié du XIXe siècle

Michael Rosenfeld
Damien Delille (Maître de conférences à Lyon 2)

Table ronde : Damien Delille, Éléonore Reverzy, Henri Scepi, Clive Thomson (University of Guelph), Paolo Tortonese

25 avril 2017 (17h-19h)
Le roman, la réalité, l’idéal

Natasha Belfort-Palmeira
Fanny Audibert
Sha Ye

Le séminaire est ouvert à tous. Les séances auront lieu au Centre Censier de l’Université Sorbonne Nouvelle-Paris III : le bâtiment, le numéro de salle ainsi que le programme détaillé seront confirmés à chaque annonce de séance.

Coordination : Angelo Careri angelocareri@gmail.com ; Marie Frisson frissonm@yahoo.fr


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.