Cycle de séminaires : « Les corps au cinéma, entre salle et écran » (de novembre 2016 à mai 2017, INHA, Paris)

15036696_1290754980954806_6710240962930374713_n

La question du corps au cinéma est loin de se limiter à une problématique figurale et à une perspective esthétique. Envisagée sous l’angle de l’histoire culturelle, elle recouvre bien sûr des enjeux de représentations, mais aussi des interrogations liées à la nature même de l’expérience cinématographique, qu’il s’agisse de la performance de l’acteur devant la caméra ou de l’épreuve corporelle du spectateur dans la salle. Le séminaire « Histoire culturelle du cinéma » se propose, dans ce cycle entamé l’année dernière, d’explorer ces diverses facettes d’une culture des corps cinématographiques.
Horaires : le jeudi de 18 h à 20 h
Lieu : Galerie Colbert (2 rue Vivienne ou 6 rue des Petits-Champs, Paris  2e – Métro : Bourse, Pyramides ou Palais-Royal)
Salle : René Jullian (1er étage)
– 17 novembre 2016 : Paola Palma (UMR Thalim), La voix du corps : le cas singulier du doublage dans le cinéma italien depuis 1945
– 1er décembre 2016 : Daniela Treveri Gennari (Oxford University), Embodied memories: understanding post-war Italian film culture through oral history
– 15 décembre 2016 : Laurent Jullier (Paris 3) et Mélanie Boissonneau (Paris 3), Pin-up et hommes-objets : l’impossible symétrie ?
– 5 janvier 2017 : Christophe Damour (Strasbourg), L’acteur métonymique. Usages poétique et rhétorique de quelques corps éloquents au cinéma
– 19 janvier 2017 : Fanny Beuré (Paris-Diderot), Corps atypiques et danses insolites : les surgissements du vaudeville dans le musical hollywoodien
– 2 février 2017 : Mireille Berton (Lausanne), Entre hystérie et hypnose : le corps nerveux des spectateurs au début du XXe siècle
– 2 mars 2017 : Mathieu Lericq (Aix-Marseille), Le corps (en images) ne connaît pas la paix. Anthropologie politique de l’intime dans le cinéma polonais (1968-1989)
– 30 mars 2017 : Christophe Gauthier (École nationale des Chartes), Le corps, la violence, la fascination : mac-mahonisme et politique
– 20 avril 2017: Mathieu Capel (Grenoble 3), Darwinisme ingénu et fantasmes érotiques : l’impossible libération du corps cinématographique japonais, 1945-1975
– 4 mai 2017: Christophe Granger (Paris 1) et Adrien Barbé (École nationale des Chartes), Tati au Paris-Roubaix : le corps sportif à l’épreuve du cinéma

(source : http://hicsa.univ-paris1.fr/page.php?r=94&id=859&lang=fr)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.