Conversations et rencontres : « La Plateforme » forum expérimental dans le cadre de Paris-Photo (10-11-12-13 novembre 2016, Grand Palais, Paris)

1erecouv

Série d’entretiens autour de différents axes :

Comment collectionner la photographie aujourd’hui?

La photographie occupe aujourd’hui une place importante dans la plupart des grandes institutions muséales. Elle est reconnue comme un art à part entière, constituant les bases de collections établies. Clément Chéroux, conservateur en chef, Karolina Ziebinska-Lewandowska, conservatrice du Cabinet de la Photographie au MNAM Centre Pompidou et leurs invités, s’interrogeront sur les orientations à donner à une collection de photographies.

La revue « Provoke » entre art et politique dans les années 60 au Japon

Cette revue culte a bouleversé l’histoire de la photographie. Dans le cadre de l’exposition Provoke, entre contestation et performance au BAL, Diane Dufour, co-commissaire, et ses invités proposeront analyse transversale de Provoke, de son contexte historique et ses liens avec l’émergence des arts performatifs au Japon dans les années 1960.

La photographie au-delà de la représentation

Jens Hoffmann, directeur adjoint du Musée juif de New York, et curateur principal du Musée d’art contemporain de Détroit s’interrogera sur l’utilisation de l’image numérique, d’appareils photo spécifiques ou d’objectifs, de choix de papiers photo ou de développements techniques sélectionnés spécifiquement pour produire des oeuvres photographiques qui aillent au-delà de la représentation de l’image. Il questionnera les caractéristiques du médium telles que la matérialité, la couleur, la forme et la surface de la photographie elle-même.

La photographie et le cinéma

Matthieu Orléan, collaborateur artistique à La Cinémathèque française, abordera avec des cinéastes, artistes, critiques et conservateurs, la question de l’apport de la photographie vernaculaire dans des projets cinématographiques, ainsi que la place particulière, dans l’histoire de l’art, de la photographie de plateau. Il dialoguera également avec deux artistes sur leur pratique, conjointe et paradoxale, de la photographie et du cinéma.

L’artiste comme…

Pascal Beausse, responsable des collections photographiques du Centre National des Arts Plastiques, s’entretiendra avec des artistes sur les rôles qu’ils endossent dans le cadre de leurs pratiques mais aussi dans la diffusion et la monstration de leurs images : l’artiste comme curateur, collectionneur, enquêteur, activiste, poète…

Jeudi 10 novembre 2016

13h30-15h – Comment collectionner la photographie aujourd’hui? – Clément Chéroux et Karolina Lewandowska avec Matthew S. Witkovsky (conservateur pour la photographie, Institut d’art de Chicago), Florian Ebner (directeur de la collection photographique, Musée Folkwang) et Ann Thomas (conservatrice, Institut canadien de la photographie).

15h30-15h35 – Autour de Provoke : Introduction par Diane Dufour (Directrice, LE BAL) et Mickael Lucken (directeur, Centre d’Études Japonaises de l’INALCO)

15h35-16h20 – Provoke ou la fin du langage photographique? – Matthew S. Witkovsky (conservateur pour la photographie, Institut d’art de Chicago) avec Yoko Sawada (fondatrice de la maison d’edition Osiris), Akio Nagasawa (galeriste, galerie Akio Nagasawa) et Christoph Schifferli (collectionneur).

16h30-17h20 – Vers un nouvelle esthétique de la contestation? – Duncan Forbes (directeur du Fotomuseum Winterthur) avec John Gossage (artiste), Marc Feustel (commissaire et critique).

17h30-18h20 – Art, Anti-art, Non art, Performances et passage à l’acte – Walter Moser (directeur de la collection photographique de l’Albertine, Vienne) avec Yuri Mitsuda (commissaire et historienne), Elisa Uematsu (directrice de la Galerie Taka Ishii) et Yumiko Chiba (galeriste, Galerie Yumiko Chiba).

18h30-19h20 – L’héritage de Provoke et son influence aujourd’hui sur la jeune création – Jean-Kenta Gauthier (galeriste, Galerie Jean-Kenta Gauthier) avec Daisuke Yokota (artiste) et Antoine d’Agata (artiste).
Vendredi 11 novembre 2016

13h30-14h30 – Construire les photographies – Jens Hoffmann avec Sharon Lockhart (artiste) et Chris Wiley (artiste).

15h-16h – Lire les photographies – Jens Hoffmann avec Jörg Heiser (directeur de l’Institute of Art in Context, et contributeur occasionnel au magazine Frieze) et Michelle Kuo (rédactrice en chef du magazine Artforum).

16h30-17h30 – Afficher les photographies – Jens Hoffmann avec Piper Marshall

(curatrice indépendante), Brian Sholis (conservateur de la photographie, Cincinnati Art Museum) et Eva Respini (curatrice à l’institut des arts contemporains de Boston).

18h-19h – Rassembler les photographies – Jens Hoffmann avec Damien Bachelot (collectionneur) et Fred Bidwell (collectionneur et commissaire d’exposition).
Samedi 12 novembre 2016

13h-15h – De l’usage au cinéma de la photographie vernaculaire : inspirations et détournement – Matthieu Orlean avec Christoph Berhault (artiste), Sébastien Lifshitz (cinéaste / artiste) et Valérie Mrejen (artiste / vidéaste).

15h30-16h15 – Discussion – Matthieu Orlean avec Joachim Koester (artiste).

16h45-18h15 – Histoire(s) impossible(s) de la phographie de plateau, des origines à nos jours – Matthieu Orlean avec Isabelle Weingarten (actrice / photographe de plateau, entre autres, de films de Bresson, Assayas, Téchiné, Skolimowski), Eric Baudelaire (artiste / cinéaste), Philippe Terrier-Hermann (artiste / cinéaste) et Walter Moser (directeur de la collection photographique de l’Albertina à Vienne).

18h45-19h45 – Discussion – Matthieu Orlean avec Jerry Schatzberg (photographe et cinéaste du Nouvel Hollywood).
Dimanche 13 novembre 2016

13h30-14h15 – Discussion – Pascal Beausse avec Roger Ballen (artiste).

14h30-15h15 – Discussion – Pascal Beausse avec Suzanne Lafont.

15h30-16h15 – Discussion – Pascal Beausse avec Michel Campeau.
(source : http://www.parisphoto.com/fr/paris/programme/2016/la-plateforme)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.