Cycle de séminaires : « Le corps et ses corpus : jeu et rejeu d’archives, œuvres disparues et création contemporaine » (de mars à décembre 2016, Archives nationales, Paris)

walkaround_time

De 17h à 19h, Ministère de la Culture, Salle Colette, 7e étage, 182, rue Saint-Honoré, 75001 Paris

Entrée libre, pensez à vous munir d’une pièce d’identité. Contact : clothilde.roullier@culture.gouv.fr

Le programme « Replay, restitution, recréation… Pour une typologie de la reprise des archives » se propose de mettre en regard les archives des œuvres disparues et celles qui animent ou justifient une part de la création contemporaine. En s’attachant à la place du corps dans l’œuvre, de la statuaire à la chorégraphie, il s’agit d’interroger en premier lieu la manière dont les supports documentaires, destinés à faire « archives », interviennent ou non dans le processus de fabrication, de commande et de réception des œuvres. Les intervenants, universitaires, artistes, critiques ou conservateurs, seront invités à réfléchir à ces problématiques en mettant en regard leurs propres travaux avec le corpus d’archives établi à l’occasion de ce programme de recherche, qui rassemble des descriptions de documents provenant des Archives nationales, du CNAP, du CNDC et de l’ENSAPC, portant la trace d’œuvres disparues de différentes façons (destruction physique, œuvre performée…).

Séminaire organisé par les Archives nationales et le laboratoire « Arts des images et art contemporain » de l’Université Paris-8, dans le cadre du programme « Replay, restitution, recréation… Pour une typologie de la reprise des archives », soutenu par le Labex Arts-H2H.

Mercredi 30 mars 2016

Franck Leibovici, poète et artiste« Introduction au séminaire – the shaker ». Discutant : Patrick Nardin, artiste et enseignant à l’Université Paris-8

Jeudi 14 avril 2016

Sophie Lapalu, doctorante à l’Université Paris-8, « La réception de Slowmo d’IKHÉA©SERVICES et This Way, Please de Roman Ondák : indice et répétition ». Discutant : Jérôme Glicenstein, enseignant-chercheur, département d’Arts plastiques de l’Université Paris-8.

Mardi 17 mai 2016

Julien Bastoen, historien et muséologue : « Documenter le « faire artistique », de l’intention première à la consécration. Formation et dispersion des archives d’art contemporain du Musée du Luxembourg ». Discutant : Pierre Georgel, conservateur.

Mardi 28 juin 2016

Lou Forster, critique d’art, et Sara Martinetti, doctorante à l’École des hautes études en sciences sociales, chargée d’études et de recherche à l’INHA. Discutante : Patricia Falguières, historienne et critique d’art, EHESS.

Mercredi 2 novembre 2016
Jean-Christophe Bailly (écrivain) : conversation à propos de son exposition « L’Ineffacé », à l’IMEC.

Jeudi 24 novembre 2016
Mathieu Potte-Bonneville (Institut français) et Arnaud Esquerre (CNRS-EHESS) : témoignages sur Tino Sehgal.

Mardi 13 décembre 2016
Pascale Cassagnau (Cnap) et Philippe Artières (CNRS-EHESS) : Manon de Boer, archives d’une observation


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.