COLLOQUE INTERNATIONAL – FOUCAULT ET LES ARTS » Université Paris-Ouest Nanterre – Fondation Gulbenkian Paris, 30-31 mars 2017

COLLOQUE INTERNATIONAL – FOUCAULT ET LES ARTS

30-31 mars 2017

Université Paris-Ouest Nanterre – Fondation Gulbenkian Paris

Organisatrices : Fabienne Brugère, Judith Revel, Arianna Sforzini

Comité scientifique : Danièle Cohn, Arnold Davidson, Frédéric Gros, Béatrice Han, Jacqueline Lichtenstein

Institutions partenaires : Université Paris-Ouest Nanterre (UFR Phillia, département de philosophie, ED 139, laboratoire Sophiapol), Université Paris 8 (département de philosophie, laboratoire LLCP), Association pour le Centre Michel Foucault, Fondation Gulbenkian Paris.

 

MICHEL FOUCAULT n’est pas seulement le philosophe de l’archéologie des discours, de la généalogie des pouvoirs, des modes de subjectivation et des jeux de vérité. Il est aussi le penseur qui a décelé dans les Ménines de Vélasquez l’emblème plastique du savoir classique, dans les toiles de Manet la matérialité vive de la modernité, dans le surréalisme de Magritte la paradoxale représentation de la rupture de l’espace représentatif à l’époque contemporaine.

Cet intérêt foucaldien pour la peinture est connu et a fait déjà l’objet de nombreuses recherches et études. Mais, bien au-delà des usages diversifiés du pictural dans ses travaux, Foucault a ouvert le discours philosophique à sa contamination réelle et active avec la pluralité des pratiques artistiques, souvent reléguées aux limites de la pensée traditionnelle. Littérature, théâtre, cinéma, musique, photographie, « performances » de la parole : autant de dimensions qui ne sont aucunement des « divertissements » esthétisants, de simples incursions dans des champs de pratiques et de pensées éloignés du discours philosophique classique, mais qui participent directement de la construction de la philosophie foucaldienne et en mobilisent la force théorico-politique.

Notre colloque se propose de repartir de ce constat pour déployer toute une série de questionnements essentiels. Il s’agira bien entendu de se pencher à nouveau sur une dimension presque « interne » à la philosophie foucaldienne : les archives récemment déposées à la Bibliothèque nationale de France contiennent de nombreux inédits, sur la peinture notamment, qui peuvent constituer un noyau important à la fois de re-contextualisation et de réactualisation des réflexions foucaldiennes sur les arts. Il faut pourtant éviter le double écueil du « fétichisme » des inédits et de l’« esthétisation » de ces travaux hétérogènes, comme si la réflexion esthétique de Foucault ne faisait pas partie intégrante d’un projet philosophique et intellectuel plus large. Il nous semble donc important de repenser la portée théorique et politique du questionnement des pratiques artistiques, en replaçant le discours de Foucault dans la trame des relations multiples que la pensée française contemporaine a tissées avec le domaine de l’esthétique (cf. par exemple Jean-Paul Sartre, Maurice Merleau-Ponty, Gilles Deleuze, Georges Bataille, Maurice Blanchot, Jacques Rancière). Mais il faut surtout ouvrir Foucault aux usages variés et importants que les arts ont faits de sa pensée ; et réfléchir à la manière dont s’est construite dans les dernières années, à travers Foucault, une circulation extrêmement féconde entre pratiques artistiques et pratiques politiques. En faisant dialoguer des chercheurs et des artistes, notre colloque souhaite questionner la force concrète et actuelle des réflexions foucaldiennes, sa fécondité pour des réappropriations hybrides, concrètes, politiquement engagées : mettons la philosophie à l’épreuve du questionnement artistique.

Programme

Jeudi 30 mars 2017

Université Paris-Ouest Nanterre, amphithéâtre W (nouveau bâtiment Max Weber, RdC)

9h30-9h50 Ouverture et introduction : Fabienne Brugère, Judith Revel, Arianna Sforzini

9h5010h30 Conférence : Marielle Macé (EHESS) – L’éclat d’une vie

10h30-11h10 Conférence : Philippe Sabot (Université Lille 3) – Le Brisset de Michel Foucault

11h10-11h40 Discussion

11h40-12h Pause-café

12h-12h40 Conférence : Patrice Maniglier (Université Paris Nanterre) – Le moment cinéma de Foucault 

12h40- 13h10 Discussion

13h10-14h30 Déjeuner (Buffet)

14h30-15h10 Conférence : Jacinto Lageira (Paris 1 Panthéon/Sorbonne) – Dévaluation esthétique et capital humain

15h10-15h50 Conférence : Judith Revel (Université Paris Nanterre) – L’invention de soi sous contrainte (Foucault à la manière de l’Oulipo)

15h50-16h20 Discussion

16h20-16h40 Pause-café

16h40-17h20 Conférence : Georges Didi-Huberman (EHESS) – Un art de l’inservitude volontaire

17h20-17h50 Discussion

 

Vendredi 31 mars 2017
Fondation Gulbenkian – Paris
9h00-9h40 Conférence : Frédéric Rambeau (Université Paris 8) – Les Ménines : Foucault-Lacan, 1966.

9h40-10h20 Conférence : Fabienne Brugère (Université Paris 8) – Y a-t-il une pensée de la peinture chez Foucault ?

10h20-10h50 Discussion

10h50-11h10 Pause-café

11h10-11h50 Conférence : Claudia Blümle / Ann-Cathrin Drews (Humboldt-Universität zu Berlin) – Le fou et le cynique. Les lectures de la peinture avec Michel Foucault

11h50-12h20 Discussion

12h20-14h00 Déjeuner (buffet sur place)

14h00-14h40 Conférence : Eric Alliez (Université Paris 8) – « C’est donc en profane que je vous parlerai de Manet ». Portrait de Foucault en hétéro.

14h40-15h20 Conférence : Alessandro Francisco (Pontificale Université Catholique de São Paulo) – Pour une archéologie de la musique: premières approches

15h20-15h50 Discussion

15h50-16h10 Pause

16h10-16h50 Conférence : Thomas Hirschhorn (artiste) – L’Amitié entre Art et Philosophie

16h50-17h30 Discussion finale

Colloque : « L’Art, machine à voyager dans le temps » (22 au 25 mars 2017, Mulhouse, Maison de l’Université)

Du 22 au 25 mars 2017 à la Maison de l’Université de l’Université de Haute-Alsace, salle du conseil – 2, rue des Frères Lumière – Mulhouse

• Présentation

Colloque international et interdisciplinaire organisé par Augustin Voegele et Frédérique Toudoire-Surlapierre

Le voyage dans le temps est un vieux rêve de l’humanité, qui, comme tous les vieux rêves de l’humanité, a trouvé sa place (privilégiée) dans la littérature et dans les arts. Ce colloque sera donc l’occasion de voyager à la fois dans le temps et à travers les arts, puisqu’il sera question, pendant ces quatre jours, non seulement de littérature, mais aussi d’architecture, de peinture, de danse, de musique, de cinéma, de photographie, de bande dessinée… Sans compter que c’est à un périple interculturel que nous sommes conviés : en effet, des chercheurs venus des cinq continents nous entretiendront d’écrivains, d’artistes ou de philosophes italiens, espagnols, portugais, allemands, écossais, roumains, lettons, américains ou encore thaïlandais.

Continuer la lecture de Colloque : « L’Art, machine à voyager dans le temps » (22 au 25 mars 2017, Mulhouse, Maison de l’Université)

Appel à communication: colloque international « Illustration et Identité(s) – Illustrating Identity/ies (Nancy, 9-10 nov. 2017) », jusqu’au 15 mai 2017

An international conference organised by IDEA, Illustr4tio and Illustration Research Network

9th-10th November 2017, Université de Lorraine, Nancy, France

Confirmed keynote speaker: Professor Alan Male
https://www.falmouth.ac.uk/content/professor-alan-male

This conference, co-organised by IDEA (EA 2338, Interdisciplinarité Dans les Études Anglophones) at the Université de Lorraine, the Manchester School of Art (UK), the Université de Bourgogne Franche-Comté (EA 4182 TIL, Texte Image Langage), Université de Haute Alsace (EA 4363 ILLE, Institut de recherche en Langues et Littératures Européennes) and Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis (EA 4343 CALHISTE, Cultures, Arts, Littératures, Histoire, Imaginaires, Sociétés, Territoires, Environnement), invites participants to explore the interdisciplinary and cross-cultural means through which illustration, in all of its forms, contributes, and has contributed historically, to the shaping of ‘identity/ies’.

The study of illustration provides powerful insights into not only the representation, but also the construction of identity – including gender identities, national and political identities, subcultures, hybrid identities and performative identities. Illustrators as cultural agents have the power to both reinforce and problematise ‘the visual vocabulary of politics’ (Steven Heller, Iron Fists: Branding the 20th Century Totalitarian State, 2008; rep. 2010) through their use and manipulation of cultural narratives and stereotypes.

Illustrators often navigate several personas when creating artwork – for example the desires of the client, the reception of the audience, and the voices within the text. They may also produce highly personal and subjective work documenting emergent or performed identities in relation to historical, geographical, social, cultural and phenomenological matrices.

We are keen to encourage critical and theoretical frameworks which foster understanding of the cultural relevance of illustration, and to examine the links between book history, print and digital culture and identity. Both practice-led and theoretical papers are welcome. Papers may cover any form (book illustrations, extra illustrations, press cartoons, digital art, etc.) or type (decorative, narrative, scientific, technical, historical, educational, satirical, etc.) of illustration from the Early Modern period or Renaissance to the present day.

Subjects for discussion may address (though are not limited to) the following themes and questions:

  • The political agenda of illustration/illustrators: illustration as critique and social or political protest
  • The illustrator as agitator, mediator, witness and/or opinion former
  • The performance and performative aspects of illustration
  • Illustrating identity/ies and changing technologies
  • The participation of illustration in the construction and definition of individual identity
  • The participation of illustration in the construction and definition of collective / cultural / social / political / ethnic identity/ies
  • The illustration of historical and ‘grand narratives’ relating to national identity/ies

Please submit 300 word proposals for a 20 minute presentation to Nathalie Collé (IDEA & Illustr4tio) at nathalie.colle@univ-lorraine.fr and Desdemona McCannon (Illustration Research) at d.mccannon@mmu.ac.uk. Proposals for workshops and poster presentations are also welcome. Deadline: Monday 15th May 2017.

***

APPEL À COMMUNICATIONS
‘Illustration et Identité(s)’

Colloque international organisé par IDEA, Illustr4tio et Illustration Research Network

9-10 novembre 2017, Université de Lorraine, Nancy

Invité d’honneur confirmé: Prof. Alan Male

https://www.falmouth.ac.uk/content/professor-alan-male

L’équipe d’accueil IDEA (Interdisciplinarité Dans les Études Anglophones, EA 2338) organise, les 9 et 10 novembre 2017, un colloque international et bilingue (français – anglais) sur la question des rapports entre illustration et construction d’identité(s). Intitulé “Illustration et Identité(s) / Illustrating Identity/ies”, ce colloque est organisé par l’Université de Lorraine en partenariat avec la Manchester School of Art (Angleterre, Royaume Uni), l’Université de Bourgogne Franche-Comté (EA 4182 TIL, Texte Image Langage), l’Université de Haute Alsace (EA 4363 ILLE, Institut de recherche en Langues et Littératures Européennes) et l’Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis (EA 4343 CALHISTE, Cultures, Arts, Littératures, Histoire, Imaginaires, Sociétés, Territoires, Environnement).

Il réunira, sur le Campus Lettres et Sciences Humaines de Nancy, des chercheurs d’universités françaises et étrangères, ainsi que des praticiens de l’illustration et des professionnels du livre, mais aussi des étudiants de Master et des doctorants.

Il vise à explorer des questions relatives à la manière dont l’image d’illustration, sous ses différentes formes, contribue aujourd’hui et comme elle l’a toujours fait, à la construction d’identité(s) – identités politiques, culturelles, sexuelles, sociales, nationales, et autres. L’étude de l’illustration permet en effet d’appréhender non seulement la représentation mais également la construction de l’identité à travers l’image et les motifs iconographiques. En effet, les illustrateurs sont, de manière consciente ou inconsciente, de véritables agents culturels qui ont le pouvoir de façonner, voire de problématiser, le langage visuel et les messages qu’il transmet, notamment par leur utilisation et leur manipulation, intentionnelle ou accidentelle, de récits, d’images, de clichés et de stéréotypes divers et variés. Lorsqu’ils créent une image ou une série d’images, les illustrateurs intègrent diverses demandes et attentes et divers points de vue : ceux du texte ou de tout autre support qu’ils illustrent, ceux de leurs commanditaires, ceux de leurs co-créateurs (auteurs, graveurs, imprimeurs, éditeurs) et ceux de leurs publics. Ils peuvent produire des œuvres très personnelles et subjectives, qui reflètent des identités ancrées ou naissantes, en lien avec des matrices historiques, géographiques, sociales, culturelles et phénoménologiques sous-jacentes ou évidentes.

Ce colloque s’intéresse donc aux cadres pratiques, critiques et théoriques qui permettent d’éclairer et de mieux comprendre l’impact historique, culturel et social de l’illustration, et d’examiner les liens entre l’histoire du livre, la culture de l’imprimé et la culture numérique, l’iconographie et les images numériques, et la notion d’identité. Il invite les chercheurs et les praticiens à explorer l’illustration dans ses différentes formes (illustration du livre et hors du livre, illustration de presse, illustration numérique, etc.) et ses différentes fonctions (illustration décorative, narrative, technique, scientifique, historique, didactique, satirique, etc.), de l’époque moderne à nos jours.

Il encourage la réflexion sur les thèmes et sujets suivants:

  • L’agenda politique de l’illustration/l’illustrateur: l’illustration comme forme de commentaire ou de critique social(e) et politique
  • L’illustrateur comme témoin, médiateur, commentateur et agitateur
  • La dimension performative et performante de l’illustration
  • Illustration, identité(s) et technologies changeantes
  • L’illustration de grands récits historiques et la (dé)construction des identités nationales
  • Le rôle de l’illustration dans la construction et la définition de l’identité individuelle
  • Le rôle de l’illustration dans la construction et la définition de l’identité collective / culturelle / sociale / politique / ethnique, etc.

Merci d’envoyer vos propositions de communications (environ 300 mots, pour une présentation de 20 minutes) à Nathalie Collé (IDEA & Illustr4tio) nathalie.colle@univ-lorraine.fr et à Desdemona McCannon (Illustration Research) d.mccannon@mmu.ac.uk. Les propositions d’ateliers ou de présentations de type poster sont également les bienvenues. Date limite d’envoi des propositions: lundi 15 mai 2017.

 

Source: http://blog.apahau.org/appel-a-communication-illustration-et-identites-illustrating-identityies-nancy-9-10-nov-2017/

Appel à communications : « Nouvelles formes de présence dans la performance » (jusqu’au 28 février 2017)

Colloque international, École des Beaux-Arts de Saint-Pétersbourg, 2-3 juin 2017. Cet endroit qui évoque une forte tradition de médias classiques, deviendra un lieu de réflexion sur le média le plus récent, la performance.

La présence, un élément clé de la performance, sera étudiée à travers son évolution, dans ses aspects topographiques mais  aussi technologiques. Un sujet parallèle du colloque portera sur l’enracinement de la performance dans le réel, de la juxtaposition à la fusion.

Plusieurs axes qui ne sont pas exclusifs les uns des autres sont proposés pour poursuivre la réflexion :

Nouvelles technologies de la présence

Traditionnellement l’artiste présent directement devant le public était le seul élément nécessaire de la performance. Au fur et à mesure, avec le développement de nouvelles technologies, les formes de sa présence ont commencé à se multiplier. Robotique, biotechnologie, présence par le biais de témoignages et d’identification, réseaux sociaux… Comment l’artiste s’approprie-t-il de nouvelles formes de création, de transmission et d’enregistrement des données? Comment les nouvelles technologies de la présence dans la performance ont-elles modifié les problématiques de la performance?

Continuer la lecture de Appel à communications : « Nouvelles formes de présence dans la performance » (jusqu’au 28 février 2017)

Appel à communication : « Gestures in texts and the Visual Arts » (jusqu’au 20 décembre 2016)

cattelan-milan

DATE LIMITE : 20 décembre 2016

DATE ET LIEU DU COLLOQUE : 29-30 juin 2017, Dijon, Université de Bourgogne

Following up on its exploration of intermediality and text-image relations, the Centre de Recherche Texte/Image/Langage of Université de Bourgogne-Franche-Comté is organizing a bilingual (French-English) international conference on the inscription of gestures in texts and the visual arts from the early modern period.

As part and parcel of the work of artists, craftsmen, writers and labourers, gestures combine an intention, technical skills, actualisation, thought in action as well as expenditure of energy. The variety of their meanings and functions offers promising perspectives in the field of interdisciplinary and intermedial studies. In The Pleasure in Drawing (2013), Jean-Luc Nancy construes the draughtsman’s gesture as “the essence and excellence” of gestures, whether they belong “to the dancer, the musician, or filmmaker”: “this gesture is above all what is most proper to a gesture: an immanent signifiance, in other words, without the sign taking off toward the signified, but a sense that is offered right at the body [à même le corps], right at a body that becomes less active, efficient, or operative than the body that gives itself over to a motion—to an emotion—that received it, coming from beyond its functional corporeality” (p. 39, transl. Philip Armstrong). Accordingly, the conference will focus on the inchoative and technical aspects of gestures in the genesis of a work, taking into account its fabrication as well as its representation. We will explore the contemporary theoretical and technical implications of gestures—rather than draw typologies or describe the semiotics of gestures since there already exists a substantial critical corpus in that field.

Continuer la lecture de Appel à communication : « Gestures in texts and the Visual Arts » (jusqu’au 20 décembre 2016)

Colloque international : « Autour de l’exposition La France d’Avedon, Vieux monde, New look » (2 décembre 2016, BnF, Paris)

57d002b9f3174aff_avedon_20x30
Cette journée de rencontres et d’échanges se donne pour objet d’enrichir le travail de compréhension autour de l’œuvre photographique de Richard Avedon à travers sa relation avec les musées, notamment le MoMA et son rôle en tant que commissaire de ses propres expositions, collaborateur et professeur de photographie. Chaque intervention sera suivie de discussions.
Colloque international avec le soutien de la Terra Fondation for American Art et de la Fondation Louis Roederer, Grand Mécène de la Culture.

vendredi 2 décembre 2016 10h00-17h00

Autour de l’exposition La France d’Avedon, Vieux monde, New look

Journée animée par les deux commissaires de l’exposition « La France d’Avedon, Vieux monde, New Look », Robert M. Rubin et Marianne Le Galliard.

Continuer la lecture de Colloque international : « Autour de l’exposition La France d’Avedon, Vieux monde, New look » (2 décembre 2016, BnF, Paris)

Colloque international « Voyage au centre de la machine cinéma » (Paris, Cinémathèque) 1 – 3 décembre 2016

cr-480-420-85024e

Cinémathèque françase: 51, rue de Bercy – Paris 12e

TARIFS COLLOQUE – DEMI-JOURNÉE DE RENCONTRES : PT : 5 € – TR : 3€ Achat simultané de 3 demi journées et plus : 3€

Libre Pass : accès libre

Colloque autour de l’exposition DE MÉLIÈS À LA 3D : LA MACHINE CINÉMA EXPOSITION JUSQU’AU 29.01.17 CONÇUE ET PRODUITE PAR LA CINÉMATHÈQUE FRANÇAISE

Organisé en collaboration avec le partenariat international de recherche Technès.

Colloque sous la direction d’André Gaudreault (université de Montréal), Laurent Mannoni (Cinémathèque française), Gilles Mouëllic (université Rennes 2) et Benoît Turquety (université de Lausanne).

Le colloque international Voyage au centre de la Machine Cinéma permet de déployer les enjeux à la fois historiques, techniques et esthétiques propres à l’exposition De Méliès à la 3D : la Machine Cinéma. En écho à son exposition d’automne, la Cinémathèque française, en partenariat avec Technès, accueille cinéastes, directeurs de la photographie, monteurs et historiens de pays différents (Canada, États-Unis, Suisse, Belgique et France).

Les interventions, dialogues et projections du colloque s’articulent autour de trois axes principaux : resituer l’avènement de la « machine » cinéma ; étudier les liens entre technique et esthétique ; penser le cinéma à l’aune des bouleversements technologiques actuels.

Chaque journée est prolongée par la projection, le soir, d’un film emblématique de l’œuvre d’un des invités d’honneur du colloque. Par son caractère novateur et collaboratif, cette manifestation contribue à la recherche en études cinématographiques.

Invités d’honneur :

  • Caleb Deschanel, directeur de la photographie (L’Étoffe des héros, L’Étalon noir, The Patriot, La Passion du Christ ; il a aussi réalisé trois épisodes de Twin Peaks)
  • David Kenig (ingénieur de Panavision)
  • Lenny Lipton (inventeur, spécialiste de la 3D)
  • Walter Murch, monteur (Conversation secrète, Apocalypse Now, Ghost, Le Parrain 3, Le Patient anglais)
  • Douglas Trumbull, réalisateur et directeur d’effets visuels (2001, l’Odyssée de l’espace, Rencontres du troisième type, Blade Runner, The Tree of Life)

Avec la participation de Valérie Loiseleux (monteuse : Val Abraham, Je rentre à la maison, Arrête ou je continue, La Sapienza), William Uricchio (professeur d’histoire des médias au Massachusetts Institute of Technology).

JEUDI 1ER DÉCEMBRE 2016
NAISSANCES DE LA MACHINE CINÉMA

  • 9h30-10h00 : Mot de bienvenue
  • 10h00-11h00 : Conférence de Douglas Trumbull
  • 11h00-11h15 : Questions du public
  • 11h15-12h00 : La stabilité et autres mythes du cinéma. Intervention de William Uricchio (MIT)
  • 12h00-12h15 : Questions du public
  • 12h15-12h45 : Interlude filmique par Jean-Pierre Verscheure

  • 12h45-14h30 : Pause déjeuner

  • 14h30-15h00 : Phototélégraphie, télévision, cinématographe sonore : une histoire hétérogène de l’avènement du parlant. Intervention d’Anne-Katrin Weber (université de Lausanne)
  • 15h00-15h30 : Les films de sable de Nag et Gisèle Ansorge. Intervention de Chloé Hofmann (université de Lausanne)
  • 15h30-16h15 : Les techniques d’animation. Dialogue entre Franck Dion (réalisateur, illustrateur) et Marcel Jean (Cinémathèque québécoise)
  • 16h15-16h30 : Questions du public
  • 16h30-17h15 : Cinema technology. Intervention de Lenny Lipton (réalisateur et inventeur)
  • 17h15-17h30 : Questions du public
  • 17h30-18h30 : Les collections techniques. Table ronde avec Marie-Sophie Corcy (CNAM), Béatrice de Pastre (CNC), Corine Faugeron (Gaumont) et Sophie Seydoux (Pathé), animée par Laurent Mannoni

  • 20h30: Projection 35 mm de Brainstorm (Douglas Trumbull, 1981), précédée d’un dialogue entre Douglas Trumbull et Gregory Wallet (université Rennes 2)

VENDREDI 2 DÉCEMBRE 2016 : PUISSANCES DE LA MACHINE CINÉMA

  • 9h30-10h00 : Les machines Aäton : histoire technique d’une production française (1971-2013). Intervention d’Alexia de Mari (université Paris 3) et Fabien Le Tinnier (université Rennes 2 / université de Lausanne)
  • 10h00-10h30 : Godard, les machines et la création-cinéma. Intervention d’Alain Bergala (La Fémis)
  • 10h30-11h15 : L’évolution des techniques de prise de son. Table ronde avec Jean-Pierre Laforce (mixeur), Erwan Kerzanet (ingénieur du son), animée par Gilles Mouëllic (université Rennes 2)
  • 11h15-11h30 : Questions du public
  • 11h30-12h30 : La post-production image d’un film. Table ronde avec Jean-Marie Dreujou (directeur de la photographie), Valérie Loiseleux (monteuse), Christian Lurin (Technicolor, directeur du pôle patrimoine), animée par Benoît Turquety (université de Lausanne)

  • 12h30-14h00 : Pause déjeuner

  • 14h00-14h30 : La Bolex H16 : une caméra paradoxale. Intervention de Nicolas Dulac (université de Montréal / université de Lausanne) et Vincent Sorrel (université de Lausanne)
  • 14h30-15h00 : Le 16 mm quitte le foyer : la Ciné-Kodak Special. Intervention de Louis Pelletier (université de Montréal) et Solène Secq de Campos Velho (université de Montréal / université Lille 3)
  • 15h00-15h30 : Les caméras numériques sont-elles révolutionnaires ? Intervention de Jean-Baptiste Massuet (université Rennes 2)
  • 15h30-15h45 : Questions du public
  • 15h45-16h00 : Projection d’un extrait de film de Nicolas Rey, Autrement la Molussie
  • 16h00-17h00 : Autrement, le cinéma : techniques et expérimentation alternatives. Table ronde avec Nicolas Rey (cinéaste expérimental) et Enrico Camporesi (historien et critique), animée par André Habib (université de Montréal) et Eric Thouvenel (université Rennes 2)
  • 17h00-17h15 : Questions du public
  • 17h15-17h45 : Interlude filmique par Jean-Pierre Verscheure

  • 20h30 : projection 70 de L’Étoffe des héros (Philip Kaufman, 1983) (salle Henri Langlois), précédée d’un dialogue entre Caleb Deschanel et Bernard Benoliel

SAMEDI 3 DÉCEMBRE 2016 : AVENIR(S) DE LA MACHINE CINÉMA

  • 10h00-11h00 : Dialogue avec Walter Murch, animé par André Gaudreault (université de Montréal)
  • 11h00-11h15 : Questions du public
  • 11h15-12h15 : Dialogue avec Caleb Deschanel, animé par Laurent Mannoni
  • 12h15-12h30 : Questions du public

  • 12h30-14h30 : Pause déjeuner

  • 14h30-15h00 : Appareils charnels et corps mécaniques. Intervention de Richard Bégin (université de Montréal)
  • 15h00-15h45 : Après le Cinémascope, le développement de Panavision. Intervention de David Kenig (Panavision)
  • 15h45-16h00 : Questions du public
  • 16h00-17h00 : Technique et industrie du cinéma aujourd’hui. Table ronde avec Baptiste Heynemann (CNC), Christophe Lacroix (Éclair), Jean-Yves Le Poulain (Angénieux), Yves Pupulin (Binocle, captation 3D), Raoul Rodriguez (Sublab Production), Pierre Zandrowicz (Okio Studio), animée par Laurent Mannoni
  • 17h00-17h30 : Mot de clôture de Laurent Mannoni et interlude filmique par Jean-Pierre Verscheure

  • 20h30 : Projection 35 mm de Conversation secrète (Francis Ford Coppola, 1972), précédée d’un dialogue entre Walter Murch et Bernard Benoliel

Source: http://www.cinematheque.fr/cycle/voyage-au-centre-de-la-machine-cinema-colloque-international-368.html

Colloque : « La scène Punk en France. Quarante ans d’histoire (1976-2016) », 25-26 novembre 2016, Philharmonie de Paris

colloque_punk

25-26 novembre 2016

SALLE DE CONFÉRENCE – PHILHARMONIE DE PARIS

Entrée libre sur réservation

Ce colloque international et interdisciplinaire, qui s’inscrit dans le cadre du programme de recherche PIND (Punk is not dead. Une histoire de la scène punk en France, 1976-2016), soutenu par l’ANR, a pour but de revisiter la pertinence des périodisations et des ruptures qui définissent et organisent quarante ans de scène punk en France, de dépasser le spectre d’un phénomène réduit à l’évidence culturelle anglo-américaine, et d’étudier comment s’élaborent et se négocient les frontières entre une culture hégémonique et une culture restreinte de la subversion.

Continuer la lecture de Colloque : « La scène Punk en France. Quarante ans d’histoire (1976-2016) », 25-26 novembre 2016, Philharmonie de Paris

Colloque international : « L’acoustique architecturale, Théories, pratiques, cultures » (27 octobre 2016, Centre Pompidou, Paris)

colloque-international-lacoustique-architecturale-theories-pratiques-cultures

Jeudi 27 octobre 2016, à 11h00

Petite salle – Centre Pompidou, Paris

Entrée libre dans la limite des places disponibles

Ce colloque international organisé en co-production avec l’ENSA Paris-Malaquais interrogera d’une part l’acoustique en tant que discipline scientifique (définitions théoriques, méthodes et enjeux techniques), et d’autre part l’impact de cette science dans l’histoire de l’architecture passée, présente et à venir.
Avec Carlotta Darò (ENSA Paris-Malaquais), Sabine von Fischer (ZHAW Zurich), Peter Grueneisen (nonzero\architecture, Santa Monica USA), Olivier Warusfel (Ircam, Paris), Eckhard Kahle (Kahle Acoustics, Bruxelles), Benjamin S. Koren (1 : One, Francfort), Marc Quitterez (Nagata Acoustics, Paris), Yann Rocher (ENSA Paris Malaquais), Jonathan Sterne (McGill University, Montréal Canada).
Continuer la lecture de Colloque international : « L’acoustique architecturale, Théories, pratiques, cultures » (27 octobre 2016, Centre Pompidou, Paris)

Colloque : « État de l’art urbain, Oxymores III » (13-14 octobre 2016, Grande Halle de la Villette, Paris)

oxymoresbnicolasgzeley

Entrée gratuite sur inscription  : communication.dgca@culture.gouv.fr

Le colloque État de l’art urbain, Oxymores III réunira des historiens et critiques d’art, des artistes et des spécialistes du graffiti et du street art qui échangeront sur 50 ans de création urbaine. Le colloque permettra à des artistes confirmés et émergents, français et étrangers, de dialoguer avec des intervenants du milieu universitaire et institutionnel mais aussi de la scène artistique. Il aura une approche aussi bien politique que sociologique, esthétique et juridique. État de l’art urbain, Oxymores III prendra une dimension internationale, avec des invités venant d’Europe, d’Amérique du Nord ou d’Afrique du Nord, offrant un panorama international des pratiques de l’art urbain.

Ce colloque sera l’occasion de replacer la pratique du street art dans son contexte historique et d’inscrire cette discipline dans l’histoire de l’art, en abordant plusieurs questions. Qu’est-ce que les historiens de l’art ont à dire de l’art urbain ? Est-ce un sujet d’étude, de recherche, de débat, au moment où le marché de l’art et les institutions lui manifestent un intérêt grandissant ? Que reste-t-il des utopies et de la « pureté originelle » de l’art urbain ? Le colloque interrogera ces pratiques longtemps restées à la marge de la reconnaissance du monde de l’art.

Continuer la lecture de Colloque : « État de l’art urbain, Oxymores III » (13-14 octobre 2016, Grande Halle de la Villette, Paris)